Accueil H&K
Recherche:
logo

Actualités (2020)


Le Covid aux oraux de langue (2020-11-20)


Vous le savez, les oraux de langue s'appuient bien souvent sur des articles de presse choisis parce qu'ils donnent l'occasion de s'exprimer sur des sujets de société. Aux oraux 2021, attendez-vous à voir passer des sujets portant sur le Covid.

Ce qui sera apprécié des examinateurs – outre votre niveau de langue – c'est votre compréhension du sujet dans de multiples dimensions.

Le degré zéro serait de parler de votre expérience personnelle, ou de celle de votre entourage.

Le degré un, de parler de la maladie en termes scientifiques, par exemple épidémiologiques : vitesse de propagation, tâtonnements dans la recherche de traitements, désaccords entre experts sur l'hydroxychloroquine, critères de sécurité des vaccins, etc.

Le degré deux, le traitement politique de la maladie, notamment la pertinence du confinement en tant que stratégie médicale.

Il faut aller encore au-delà et s'intéresser aux conséquences du confinement. Elles sont notamment économiques, ce que l'on peut approcher d'une manière globale (chute brutale du PIB) ou démoyennisée (certains secteurs sont plus touchés que d'autres).

Elles sont aussi sanitaires : des personnes qui n'ont pas été soignées pendant le confinement vont mourir, parce que leur maladie cardiaque ou leur cancer n'a pas été pris en charge à temps.

Les conséquences sont aussi psychologiques : effets d'une ambiance de terreur entretenue par les médias pendant des mois ; effets du confinement (solitude, manque de soutien) ; effets de l'interdiction de travailler, comme cette restauratrice bretonne dont le suicide n'est pas sans rapport.

Il ne faut pas oublier les conséquences sociales. Selon un sondage de l'IFOP (19 novembre 2020), 85% des Français s'attendent à une explostion sociale dans les prochains mois. Le sentiment est largement partagé par la population : 92% chez les ouvriers, 79% chez les cadres ; 62% chez les électeurs La République en marche et Les Républicains, 93% chez les électeurs de La France insoumise et du Rassemblement national.

Le ras-le-bol pourrait même dépasser la simple contestation car, fait étrange, un citoyen annonce qu'il mènera prochainement un coup d'État.

Tous les degrés seront utiles pour parler du Covid. L'important sera de montrer que vous pouvez vous extraire des psychodrames, prendre de la hauteur et exprimer une opinion articulée et étayée dans plusieurs domaines.



Choisissez vos sujets... de conversation (2020-11-10)


En France, « pays des droits de l'homme », l'heure n'est plus à la liberté de parole. Selon un sondage réalisé par QAPA auprès de 4,5 millions de personnes (analyse réalisée selon la méthode des quotas), 32% des Français n'osent plus du tout s'exprimer sur leur lieu de travail et 47% ne le font qu'avec des personnes de confiance.

Les sujets les plus tabous concernent l'égalité (sexes, sexualités, races, etc.) : 89% ; les religions (78%) ; la gestion de l'épidémie de Covid (59%) ; la politique (58%).

87% estiment que la liberté d'expression est menacée au travail, 71% s'autocensurent et 68% ont déjà eu une altercation en raison d'opinions divergentes.

Ce qui vaut au travail vaut aussi à l'école, tout particulièrement en prépa où l'ostracisme de camarades de classes – ou de professeurs – peut être très difficile à vivre et empêcher d'étudier sereinement.

Si vos convictions ou vos réflexions sont à contre-courant des discours dominants dans votre environnement, soyez prudent. Ne prenez pas le risque de brider vos chances d'intégration. Pensez aux concours et à rien d'autre. Vous aurez ensuite le loisir de vous rattraper.



Boutique prépa (2020-09-28)


Vous rêvez d'un sweat shirt qui parle de la prépa ? d'un mug ? d'une coque de téléphone ? Faites un tour sur PrépaShop.



ESIEA: un robot par élève ! (2020-09-24)


À cette rentrée 2020, tous les élèves de première année de l'ESIEA ont reçu... un robot ! Comme il est fourni en pièces détachées, la première tâche des élèves était de le monter, avec l'aide des enseignants ; rien de mieux que de construire un appareil à la main pour comprendre comment il fonctionne.



L'ESIEAbot suivra les élèves pendant toute leur scolarité. C'est une plateforme ouverte (Linux), extensible (Raspberry Pi) et programmable (Python, C), qui leur permettra de mettre en pratique les cours sur le numérique : informatique, électronique, robotique, cybersécurité, intelligence artificielle, systèmes embarqués, etc. Comme dit un (authentique) proverbe chinois, « Lire cent fois ne vaut pas voir une fois; voir cent fois ne vaut pas faire une fois. ». « Apprendre en faisant » est la devise de l'ESIEA.



Qui n'a jamais rêvé de posséder son propre robot, de le comprendre de fond en comble, de le programmer, de le bidouiller à loisir ? Ici ce sera sans risque car dans le pire des cas, tout est réinitialisable. Cette initiative tombe en plus à pic avec la crise sanitaire qui complique l'accès aux matériels des salles dédiées.

L'ESIEAbot vous fait envie ? Vous pouvez l'acheter (99 €) ! Attention quand même, c'est le type d'appareil sur lequel on a envie de passer des centaines d'heures : en prépa, mieux vaut attendre la fin de l'année scolaire avant de le déballer.



Création de l'INP Clermont Auvergne (2020-09-22)


Le 1er janvier 2021 sera créé en Auvergne un Institut national polytechnique regroupant trois écoles d'ingénieurs : l'ISIMA, Sigma Clermont et Polytech Clermont-Ferrand. Il regroupera 2300 étudiants préparant l'un de 10 diplômes couvrant un large spectre des sciences pour l'ingénieur.

La première promotion de l'INP Clermont Auvergne sera accueillie dès septembre 2021.

Cette création renforce la visibilité et l'attractivité du site clermontois aux niveaux national et international.



L'EPF déménage à Cachan (2020-09-15)


L'EPF dispose de trois sites: Sceaux (banlieue parisienne), Troyes et Montpellier. Son site historique est le premier (1956). Dans un an, l'école quittera ses bâtiments de Sceaux pour en intégrer de nouveaux à Cachan, ce qui lui offrira une superficie plus que doublée. Le nouveau bâtiment fait partie de ceux que l'ENS Cachan a quittés lorsqu'elle s'est installée sur le plateau de Saclay (devenant ainsi l'ENS Paris-Saclay).



1 séance gratuite (2020-07-21)


Parfois, on a un coup de blues, souvent déclenché par un événement mineur : remarque mordante d'un ami, mauvaise note, indifférence de l'être aimé... Ça fait mal, mais ça passe.

D'autre fois, le problème est plus profond. On donne le change et personne ne remarque rien, mais le soleil s'en est allé de notre vie ; rien de beau et de bon ne semble pouvoir nous arriver. En plus, on ne s'en rend pas forcément compte, du moins pas tout seul.

Dans ces cas-là, que faire ? En parler à ses amis, c'est prendre le risque de ne pas être cru, voire d'être moqué, et puis ont-ils la hauteur de vue suffisante pour nous sortir de l'ornière ? Ou les parents ? Mais on risque l'incompréhension, les leçons de moraline, et beaucoup redoutent de partager avec eux leurs sentiments intimes.

Le bon interlocuteur peut être un psychologue, qui pourra au moins nous écouter sans juger, nous dire ce que l'on vit, et nous aider à remonter la pente. Pour aider les étudiants qui en ressentent le besoin à s'engager dans cette démarche, la mutuelle des étudiants (LMDE) rembourse intégralement la première consultation. Pour accompagner cette offre, un podcast a été réalisé.



Imprimer en 3d: un métier (2020-06-23)


L'impression en 3d est en plein essor. Pendant la crise du Covid-19, des enthousiastes ont imprimé des pièces (métalliques) de rechange pour des respirateurs. Des Chinois et des Américains impriment des maisons entières (en béton). Les armées s'y intéressent aussi car imprimer une pièce de rechange directement sur le terrain est plus rapide et moins cher que de gérer des stocks.

L'enjeu de l'impression 3d est également économique et social car ces technologies permettent d'envisager de rapatrier dans les pays développés des industries qui ont été délocalisées pour bénéficier d'un coût de main d'œuvre inférieur. La différence entre les coûts de production a baissé avec l'enrichissement de la Chine, mais des gains de productivité sont encore nécessaires pour relocaliser des usines en France, tout comme la densification du tissu industriel.

Les technologies de fabrication additive étant encore jeunes, les entreprises ont du mal à recruter des ingénieurs spécialisés. À la demande de partenaires comme Ariane espace, Dassault, Airbus, Kuka et d'autres, ESTIA et Sigma Clermont ouvriront à la prochaine rentrée un mastère spécialisé (niveau bac+6) dédié à ces problématiques : « Procédés du futur et robotisation ».

Il couvrira les fabrications additives en métaux et en matériaux composites polymères. Les cours auront lieu à Bidart (80%, pays Basque) et à Clermont (20%).



Larousse de la philosophie (2020-06-19)


Les éditions Larousse viennent de public un petit manuel dédié à la philosophie. Il est fort pratique pour se repérer dans ce vaste corpus et acquérir en quelques minutes une idée raisonnable du sujet. Il se compose de 4 parties: notions (liberté, art, religion, etc.); citations (même classement que les notions); philosophes (de Socrate à Foucault: en une page, leur vie et leur œuvre); œuvres clés (mêmes auteurs que précédemment). Comme on a plus souvent besoin de se faire une idée rapide de ce que contient une œuvre que d'une lecture approfondie, ce livre est une référence commode.





Ingénierie politique (2020-06-15)


En école d'ingénieur, vous apprendrez des techniques pour bâtir un pont, améliorer le freinage d'un tramway ou extraire des signaux faibles d'une montagne de données. L'approche méthodique et scientifique, et en même temps créative, est parfaitement adaptée à l'ingénierie.

Mais elle fonctionne également dans d'autres domaines. Y compris dans certains qui sont tout à fait inattendus, comme la « conquête » d'un pays étranger sans tirer un coup de feu. Dans la vidéo ci-dessous, un ex-agent soviétique explique, en 1984, comment le KGB s'y prenait pour prendre le contrôle d'un pays.

Il semble probable que l'URSS n'ait pas été le seul pays à maîtriser ces techniques. En y réfléchissant, on trouverait sûrement des exemples où ces méthodes sont employées aujourd'hui même.





L'ENSTA Bretagne crée une enceinte de confinement pour les malades du Covid-19 (2020-05-13)


Pendant la crise, l'ENSTA Bretagne s'est mobilisée pour aider le CHRU (centre hospitalier régional universitaire) de Brest. D'abord en aidant à confectionner 4000 visières et 30 000 tabliers.

Suite à cet effort, les ambulanciers ont sollicité l'école pour créer une enceinte de confinement adaptable aux brancards. Elle permet de transporter des malades sans risquer de contaminer les soignants qui les accompagnent.



Elle augmente aussi considérablement la disponibilité des ambulances, car celles-ci doivent être intégralement désinfectées après le transport de tout malade atteint du Covid-19. L'enceinte de confinement, elle, se nettoie en quelques minutes.

Cette « bulle de protection » créée par deux enseignants-chercheurs de l'école ne coûte que 100 € à fabriquer. Les plans seront transmis à des entreprises et des associations susceptibles de fabriquer et distribuer le produit.



Planet of the humans (2020-04-28)


Vous vous intéressez à l'écologie ? Aux énergies renouvelables ? Vous envisagez, peut-être, d'orienter vos études dans cette direction ? Ne manquez pas le documentaire Planet of the humans produit par Michael Moore, il est disponible en ligne gratuitement.





Portes ouvertes à l'UTC (2020-02-04)


Le 29 février, vous pourrez visiter les locaux de l'UTC (à Compiègne), rencontrer les élèves et les chercheurs, poser toutes les questions que vous voudrez.
<- Actualités de 2019