Accueil H&K
Recherche:
logo

Actualités (2019)


Première moto volante (2019-03-19)


À la manière d'un Transformer, cette moto peut se transformer en drone volant !



Pour l'instant elle ne fait que du sur-place, mais ce n'est qu'une première étape. On pourra la commander à partir d'octobre pour... 500 000 €.



Un cours d'algèbre linéaire en ligne (2019-02-11)


L'algèbre linéaire de sup a maintenant un cours en ligne ! Élaboré par un enseignant en prépa avec la collaboration de l'école des Mines d'Alès, il est disponible à cette adresse.





Un rat commandé par un cerveau humain (2019-02-07)


Des chercheurs chinois ont combiné plusieurs techniques connues pour réaliser une expérience spectaculaire (et inquiétante): contrôler les mouvements d'un rat par un cerveau humain. Plus précisément, il s'agissait pour les humains de guider un rat dans un labyrinthe en le faisant aller à gauche, à droite ou tout droit. Les commandes étaient suivies par le rat 98% du temps.



Pour réaliser cela, l'équipe a d'abord interfacé des puces électroniques avec le cerveau d'un rat pour stimuler les zones de son cerveau reliées à ses moustaches (afin de le faire tourner à gauche ou à droite) et à la zone associée à la « récompense » (pour le faire avancer).

Côté humain, les expérimentateurs étaient coiffés d'un appareil enregistrant un électroencéphalogramme, ce qui suffisait à détecter s'ils souhaitaient lever le bras gauche ou le bras droit; le clignement des yeux, enregistré par une caméra, indiquait d'aller tout droit.

Enfin, les signaux se propagaient par des câbles côté humain, par Bluetooth côté rats.



L'ère des missiles hypersoniques (2019-01-31)


Dans les années 1960, la compétition pour la suprématie mondiale entre les États-Unis et l'URSS prenait – entre autres – la forme d'une course aux missiles, chaque pays cherchant à dépasser l'autre en nombre et en portée de vecteurs porteurs d'explosifs conventionnels ou nucléaires.

Dans les années 1980, le président américain Ronald Reagan chercha à dépasser cette compétition en créant un bouclier anti-missile qui aurait été capable d'arrêter tous les missiles adversaires en vol, avant qu'ils ne touchent leur cible. Ce projet baptisé « Guerre des étoiles » (en référence au film), était en fait un bluff visant à démoraliser les dirigeants soviétiques et à les inciter à déverser des sommes considérables (qu'ils n'avaient pas) dans de nouvelles recherches.

Aujourd'hui encore, aucun système anti-missile n'est hébergé dans des satellites, mais les systèmes qui tirent depuis le sol des missiles intercepteurs de missiles ont fait d'énormes progrès (l'anti-missile explose à proximité du missile en vol pour le détruire). L'actualité nous a fait connaître les noms de certains de ces systèmes: les Étatsuniens utilisent des Patriot, les Russes des S-400, les Israéliens parlent d'un dôme de fer. La Chine, l'Inde et la France (antimissiles Aster) sont les trois autres pays disposant d'armes anti-missiles.

Après l'impasse de la course aux missiles, on s'orientait donc vers une impasse « missile vs anti-missiles ». L'imagination n'étant jamais en reste dans le domaine militaire, la phase suivante est venue des missiles hypersoniques, ceux dont la vitesse atteint au moins Mach 5, ce qui les rend très difficile à intercepter, d'autant que le temps laissé aux forces ennemies pour réagir devient très faible. En outre, ces missiles de nouvelle génération modifient en permanence leur trajectoire de quelques centaines de mètres vers le haut, le bas, la gauche, la droite, de sorte que même si un anti-missile anticipait correctement leur trajectoire globale, il aurait bien du mal à se rapprocher suffisamment du missile au moment critique pour le neutraliser.



La Russie est pour l'instant le seul pays à maîtriser cette technologie: missiles Zirkon (Mach 7, portée de 600 km) en 2015, Kinjal (Mach 10, 2000 km) début 2018 et Avantgarde (Mach 20, 6000 km) fin 2018. Les experts estiment qu'il faudra au moins une quinzaine d'années avant que des systèmes anti-missiles efficaces ne soient mis au point. D'ici là, les porte-avions et les bases de l'OTAN sont nus.

Ajoutons que ces missiles hypersoniques seront prochainement embarqués dans des lanceurs, comparables à de petites fusées, qui leur permettront de démarrer avec une altitude proche de l'espace et une vitesse de Mach 5. Ils pourront ainsi toucher une cible n'importe où dans le monde depuis n'importe quelle direction. Sachant que les États-Unis ont déployé leurs anti-missiles au nord de leur pays, pour intercepter des missiles provenant de Russie en passant par le pôle nord, la perspective que ces missiles passent désormais par le pôle sud les inquiète.

La France vient d'annoncer qu'elle va tenter de rattraper son retard en testant un premier missile hypersonique en 2021.



Convertir la lumière en sons (2019-01-29)


L'effet photoacoustique permet de transformer une lumière en son: quand de l'énergie lumineuse est absorbée par des molécules, elle est convertie en énergie cinétique d'où une surpression locale dont la propagation crée une onde sonore.

Une équipe du MIT (Massachussets institute of technology, États-Unis) a trouvé le moyen d'appliquer ce principe pour créer dans l'air des sons audibles par l'homme: il suffit de balayer une zone à la vitesse du son avec un rayon laser dont la fréquence est absorbée par les molécules d'eau. Cette technique permet de créer un son à un endroit précis car en amont ou en aval, la vitesse de balayage du laser n'est plus celle du son.



Les applications pourraient intéresser l'armée et les services d'espionnage. De manière préoccupante, cette technique pourrait également être utilisée pour des publicités sonores très ciblées.



Un téléphone pliable (2019-01-24)


Le fabricant Xiaomi a dévoilé le prototype d'un téléphone pliable. Ce format pourrait être appelé à se populariser.





Représenter la vitesse de la lumière (2019-01-22)


On le sait, la lumière va très vite, du moins dans le vide. Sa célérité étant sans commune mesure avec celle des objets du quotidien, on a du mal à se la représenter. Pour contourner ce problème, trois vidéos montrent le cheminement d'un photon autour de la Terre, entre la Terre et la Lune, puis entre la Terre et Mars. Aux échelles astronomiques, la lumière ne va pas si vite que cela !



Rapprochement entre l'ENSTA Bretagne et l'IMT Atlantique (2019-01-18)


Les écoles d'ingénieurs ont toutes noué de nombreux partenariats avec d'autres établissements. À titre d'exemple, l'ENSTA Bretagne propose à ses élèves d'obtenir un double diplôme ou d'enrichir leur parcours pendant un ou deux semestres en suivant les cours d'une autre école en France ou à l'étranger.

L'ENSTA Bretagne et l'IMT Atlantique viennent de favoriser des parcours croisés de formation dans les domaines suivants:



Plusieurs autres projets sont à l'étude pour concrétiser ce rapprochement stratégique, engagé entre les deux écoles début 2017.



Comment améliorer la photosynthèse ? (2019-01-04)


Les plantes utilisent la lumière comme source d'énergie, ce qui s'accompagne de nombreux processus biochimiques. Or ces derniers ne sont pas forcément optimaux: si les mathématiques sont la science du parfait et la physique celle de l'optimal, la biologie est celle du suffisant.

Comme souvent, plusieurs mécanismes ont évolué de manière distincte au fil du temps. Il s'avère que des bactéries sont plus efficaces que les plantes pour certaines étapes qui, chez ces dernières, sont liées à la photosynthèse.

Une équipe de chercheurs américaine a utilisé des manipulations génétiques pour permettre à des plants de tabac d'exploiter des mécanismes bactériens, en ajoutant 16 000 paires de bases à leur ADN. (Les plants de tabac sont utilisés par les chercheurs parce qu'ils sont commodes – croissance rapide, manipulations génétiques aisées – et non parce que les recherches viseraient prioritairement la production de tabac.)

Au laboratoire, cela a conduit à des plants 40 % plus grands que ceux du groupe de contrôle. Des essais sont maintenant prévus pour les pommes de terre et le soja; des essais en plein champ et la preuve de l'inocuité du procédé repousseront d'au moins vingt ans une éventuelle commercialisation.

Le génie génétique montre ici une avancée spectaculaire dont on ne peut, a priori, que se réjouir. Seulement... cette technique fera certainement l'objet d'un brevet. Pour protéger leurs inventions, comme aujourd'hui le soja qui résiste au Roundup, les semenciers ne vendent que des graines stériles, c'est-à-dire que les agriculteurs ne peuvent plus produire leurs propres graines à partir de leur récolte; dès lors, ils deviennent subordonnés à leurs fournisseurs si bien que dans ce domaine, un progrès technique conduit à un changement social. En outre, la grande majorité des brevets concernant le vivant sont déposés aux États-Unis; si demain ce pays interdit à ses entreprises de commercer avec un pays, tout comme il le fait actuellement avec l'Iran, il faudra souhaiter aux habitants de ce pays que leurs agriculteurs soient encore en mesure de produire leurs propres graines !
<- Actualités de 2018